Mairie de Liginiac en Corréze dans le 19
Mairie de Liginiac en Corréze dans le 19
Mairie de Liginiac en Corréze dans le 19

les Gorges de la Dordogne

06/11/2021
les Gorges de la Dordogne

 

Venez découvrir les Gorges de la Dordogne, rivière encaissée, née de l’union de la Dore et de la Dogne au pied du Sancy, qui rejoint 1700 mètres d’altitude plus bas, la Garonne dans l’estuaire de la Gironde. Sur la commune de Liginiac, la Dordogne est visible depuis de nombreux points de vue.

Elle a creusé un canyon entre Bort les Orgues en amont et Argentat en aval. Ses gorges, longues de plus de 80 km, séparent les départements de la Corrèze à l’Ouest et du Cantal à l’est.

Laissez-vous porter par ses paysages secrets, sauvages. Freinée par ses barrages témoins de l’ère industrielle des années 30, elle repose dans une vallée profonde, boisée d’un mélange de hêtres, de chênes, d’érables et de charmes dont les couleurs d’automne rappellent Québec. Les pins quant à eux, nous donnent l’impression, parfois, de n’être plus vraiment au pays vert, mais quelque part dans l’arrière-pays Niçois.

Du Roc Grand à Marèges, suivez le chemin tracé originellement par les chevreuils et les blaireaux, il vous conduira aux nombreux belvédères naturels, desquels vous découvrirez des points de vue à couper le souffle. Vous cheminerez vers des espaces peuplés d’arbres tortueux, aux rameaux sinueux, onduleux extrêmement décoratifs qui tendent leurs branches mousseuses vers la lumière, univers fantasmagorique. Ces arbres prennent une dimension encore plus graphique lorsque dénudés de leurs feuilles en hiver, ils deviennent de splendides arbres sculptures. Alors, si vous avez l’œil et l’oreille attentive, vous ferez peut-être la rencontre d’un chamois.

De ce côté-là de la rive, la roche est visible. C’est là notre chance d’apercevoir les nombreux rapaces qui peuplent les lieux à partir du mois de mars tels que : circaète jean-le blanc, milan royal, aigle botté, royal, bondrée apivore et faucon pèlerin. Grands voyageurs, ils reviennent chaque année pour s’accoupler dans nos gorges et affectionnent les éperons rocheux desquels ils dominent leur territoire de chasse.

Sans nul doute, c’est un des espaces naturels les plus remarquables des anciennes régions Auvergne et Limousin : C’est d’ailleurs une réserve mondiale de biosphère classée par L’UNESCO depuis 2012, c’est également un site NATURA 2000 qui distingue un milieu naturel d’exception et un refuge d’espèces emblématiques.

Alors, si vous voulez changer de monde, venez !